Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Il était une fois Perseneige

Memorex

17 Juin 2016, 17:52pm

Publié par Perseneige

Memorex

Memorex

2016

de

Cindy Van Wilder

Editeur : Gulf Stream

Collection : Electrogène

 

 

 

 

Résumé :

 

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l'île familiale. Un an qu'Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s'est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l'île : c'est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l'énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

 

Mon avis :

 

Je suis une très grande fan de la plume de Cindy Van Wilder, sa trilogie des Outrepasseurs avait été un coup de cœur.

Aussi, lorsque j'ai vu qu'elle avait écrit un nouveau roman, je n'avais qu'une hâte l'acheter !

C'est aux Imaginales (vous allez encore en entendre parler longtemps de ce salon, veuillez m'en excuser), que j'ai acheté Memorex, que j'ai fait dédicacer par Cindy. Nous avions déjà échangé toutes les deux à propos des Outrepasseurs et nous nous étions rencontrées à Montreuil. Et le moins que l'on puisse dire sur Cindy c'est que c'est une auteure accessible proche de ses lecteurs, et qui a toujours le temps de parler avec nous.

Elle m'a prévenue lors de la dédicace, Memorex n'a rien à voir avec les Outrepasseurs. En effet, c'est un tout autre genre, un thriller, un roman d'anticipation je dirai même. 

Memorex

Je ne savais pas si j'allais aimer Memorex. Pour être honnête, si Cindy n'avait pas été l'auteure, je ne l'aurais pas acheté (à tort), parce que j'aime son écriture, qu'elle me fait voyager, mais aussi réfléchir. Je ne m'attendais donc pas à grand chose, d'autant plus que je n'avais jamais lu de thriller, ce n'est pas un genre qui m'attire.

Le début du roman n'est pas quelque chose d'originale, et si on a lu le résumé on sait déjà vers quoi va se tourner le récit. On suppose que Réha, l'héroïne, a été victime d'une machination lui cachant une partie de la vérité sur l'attentat qui a tué sa mère, et gravement blessé son frère jumeau. Cependant, j'étais intriguée de savoir en quoi allait consister cette histoire, et quel allait pouvoir être le dénouement.

Mais, lorsqu'on arrive dans la partie « huit-clos » du récit. Le suspens devient insoutenable, j'avais viscéralement besoin de connaître la suite, mais surtout de savoir ce qui s'était passé lors de cet attentat ! Mille et une suggestions se sont faites dans mon esprit, mais aucune n'était la bonne, et pour cela je dois dire bravo à Cindy,

car je m'attendais à tout sauf à CE dénouement.

 

Je suis partagée entre l'envie de vous parler de la fin, qui est ce qui a fait de ce roman un vrai coup de cœur inattendu à mes yeux ou ne rien vous dire pour vous laisser la surprise au complet.

Pour ceux qui ne veulent pas en savoir plus arrêtez-vous ici.

 

Je peux dire qu'à nouveau, comme dans les Outrepasseurs, on voit que l'auteure a une grande culture littéraire, et même une grande culture générale. Memorex est, pour moi, un roman traitant de la post-humanité. En effet, on nous parle dans ce roman des progrès fait en science, et en médecine, et qui permettraient à un être surhumain de prendre vie... Vous voyez où je veux en venir ? Oui, Memorex est pour moi une forme de réécriture du mythe de Frankenstein et de sa créature. Et comme ce roman est un de mes classiques préférés, celui qui me bouleverse certainement le plus avec Notre Dame de Paris, j'ai été chamboulée par la fin de Memorex. En apprenant les révélations finales, j'étais partagée entre une joie immense, puisque cela en faisait un coup de cœur, et en même temps une terrible tristesse pour les personnages.

 

Je m'arrête là, et vous recommande absolument de lire ce roman. Même si vous n'aimez pas les thrillers, il peut vous toucher, croyez-moi.

Je préfère cependant toujours sa saga des Outrepasseurs, mais à présent, je sais que je pourrai lire du Cindy Van Wilder sous n'importe quel genre, et qu'elle arrivera à me surprendre, mais surtout à m'émouvoir.

Memorex

Commenter cet article

The universe's books 20/06/2016 10:51

Une lecture qui me tente énormément ! ;)