Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Il était une fois Perseneige

Imagica de Clive Barker

21 Février 2017, 12:05pm

Publié par Perseneige

Imagica de Clive Barker

Bienvenue dans le monde fantastique et envoûtant d’Imajica…
Imajica est un récit épique sans comparaison : vaste dans sa conception, détaillé à l’extrême dans son exécution et apocalyptique dans son dénouement. Au cœur de cet univers foisonnant se trouve un artiste à la beauté vénéneuse, Gentle, dont la vie est bouleversée lorsqu’il fait deux rencontres. Celle de Judith Odell, une femme qui a le pouvoir caché d’influer sur le destin des hommes. Et celle de Pie’oh’pah, un mystérieux assassin, issu d’une dimension parallèle.
Cette dimension forme l’une des cinq strates qui composent l’immense système d’Imajica. Des mondes totalement différents de celui que l’on connaît, mais qui sont peuplés, dominés et hantés par des espèces intimement connectées aux nôtres. Alors que Gentle, Judith et Pie’oh’pah sillonnent Imajica, ils remontent la piste d’une série de crimes, de disparitions et de trahisons qui changeront leur perception de la réalité pour toujours…

Imagica de Clive Barker est un roman impressionnant, de par son nombre de pages (1000), mais aussi par l’univers inventé par l’auteur qui rivalise avec celui de Tolkien, mais dans un tout autre genre. En effet, Barker se créer sa propre mythologie, et propose un univers fantasy aux antipodes de ce que l’on rencontre habituellement, malheureusement étant amatrice des univers « classiques », je n’ai pas réussi à m’immerger dans Imagica.
 
On entre en Imagica comme on entre en religion, d’ailleurs la préface de l’auteur est très utile pour nous permettre de comprendre tout le cheminement intellectuel qui l’a conduit à inventer cet univers si particulier, parfois proche de celui de Gaiman.
 
Barker a tout des artistes baroques ou surréalistes, la surcharge, l’inventivité, le jeux des apparences entre fiction et réalité. Son oeuvre reflète la passion de cet homme pour la religion chrétienne, tout en laissant apparaître sa critique par rapport à celle-ci.
 
Les personnages sont tous marginaux à leur façon, aucun n’est réellement à sa place dans notre monde, mais est un élément essentiel du rouage d’Imagica. Je n’ai pas réussi à m’identifier à eux, trop âgés peut-être ou bien trop particuliers.
 
J’ai été contente de sortir de ma zone de confort avec cette intégrale que j’ai lu petit à petit, je sais à présent à quoi ressemble l’écriture de Clive Barker, et je sais que malheureusement je n’en suis pas fan, bien que je reconnaisse tout le travail de l’auteur autour de son univers incroyable qui ne laissera personne indifférent et vous conduira à vous questionner.
 
Je remercie les éditions Bragelonne pour ce partenariat.
Imagica de Clive Barker

Commenter cet article