Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Il était une fois Perseneige

Tendre est la nuit

8 Février 2016, 17:28pm

Publié par Perseneige

Tendre est la nuit

Tendre est la nuit

de

F.S.FITZGERALD

(1934)

Editeur : Le Livre de Poche

Collection : Littérature & Documents

 

Résumé :

 

Tendre est la nuit, largement autobiographique, est l'histoire d'un être fait pour être aimé, trop romantique pour pouvoir résister à son époque, trop tendre, malgré son apparente désinvolture, pour savoir sagement vieillir. C'est plus particulièrement l'histoire de l'amour de Dick et de Nicole, dont nous faisons connaissance à travers les yeux émerveillés d'une jeune actrice qui ne résiste pas au charme de Dick. Ce couple très uni cache un secret. Nicole a été soignée par Dicl, médecin psychiatre. L'amour qu'elle a porté à Dick a fait de leur union une nécessité. Un jour viendra pourtant où il devront se séparer... Mais le lecteur aura vécu avec eux les plus belles années d'une vie de loisir rendue magique par la richesse, les voyages. C'est un extraordinaire témoignage sur la vie d'entre les deux guerres qui nous est offert, un témoignage qui ne va pas sans une douloureuse nostalgie, un livre ensorcelé. Ce roman domine, avec Gatsby le Magnifique, l'œuvre de F. Scott Fitzgerald, l'émouvant représentant de la fameuse " génération perdue ".

 

Mon avis :

 

C'est grâce à Tête de Litote et à sa vidéo sur Francis Scott Fitzgerald (qui n'est autre que l'auteur de Gatsby le Magnifique) que j'ai eu envie de découvrir cet auteur.

En effet, ayant vu l'adaptation de Baz Luhrmann de Gatsby, je pensais ne jamais lire de Fitzgerald tant j'avais trouvé ce film looooong.

Mais, il ne faut jamais dire jamais, et en entendant Tête de Litote parler avec amour de cet auteur, et plus précisément de son livre quasi autobiographique Tendre est la nuit, j'ai eu envie de me lancer. J'ai acheté en même temps que ce livre celui écrit par son épouse, Accordez-moi cette valse. A travers ces deux livres, nous avons le point de vue de deux être qui s'aiment, mais ne se comprennent plus.

 

Les premières pages ont été difficiles... Je dirais même, le premier livre a été difficile (oui Tendre est la nuit est divisé en trois livres). On découvre Rosemary jeune actrice de 18 ans en pleine cure de santé sur la côté d'azur durant les années 30. Là-haut, elle va rencontrer un couple qui va à jamais changer sa vie : les Diver.

Rosemary va instantanément tombée amoureuse de Dick Diver. Eprise de cet homme au physique ravageur, et qui dégage une impression de sécurité, elle va tout faire pour attirer ses faveurs. Pourtant, elle est tout autant fascinée par son épouse : Nicole. Elle voit bien qu'entre eux existe un lien quasi fusionnel, et indéfectible. Pourtant, elle ressent aussi une certaine mélancolie se dégager de leur union.

Ce roman aurait pu être lassant, en effet, le style de l'auteur est très contemplatif, il ne se passe pas grand chose. Et toute la première partie sur Rosemary et la découverte de son amour pour Dick a failli me faire arrêter ma lecture.

Pourtant, le livre deux m'a chavirée.

Tendre est la nuit

C'est un flash-back sur la rencontre et l'évolution de la relation entre Dick et Nicole avant leur mariage. On y découvre le terrible secret qui entoure leur couple : Nicole est schizophrène, et Dick a été son médecin. Aussi, c'est du point de vue de ce dernier que nous découvrons leur histoire. Et quelle histoire... Quelle plume. On est bouleversé au plus profond de nous-mêmes par les mots qu'il emploie pour parler de leur histoire qui semble impossible parce que Nicole n'est pas « saine d'esprit » et que lui en tant que médecin doit rester de marbre face à cette jeune fille qui le fait chavirer. Ce qui est encore plus touchant, c'est toute l'autobiographie de l'auteur qui se cache derrière, en effet Zelda Fitzgerald son épouse était schizophrène, et donc on comprend que ce sont ses propres mots qu'il offre à son personnage. C'est poignant. C'est triste, mais beau. Ils sont touchants, mais en même temps, on les sait perdants d'avance, car Nicole ne guérira jamais totalement... Et Dick devra jouer le rôle du mari, tout autant que celui de médecin.

Le troisième livre en revanche redevient longuet à certains moments.

Pour autant la fin est magnifique.

 

Je vous recommande la lecture de Tendre est la nuit, pour la magnifique et bouleversante histoire d'amour qui s'y cache. J'ai hâte de commencer Accordez-moi cette valse pour découvrir le point de vue féminin de cet amour.

Commenter cet article